Grâce à un dispositif de tubes élastiques placés dans le mur, il est possible d’activer ou de désactiver l’isolation acoustique à volonté. Est-ce utile?

Bedroom

Des hélices d’élastique qui créent un matériau qui agit comme un interrupteur on/off pour le son.

Laisser le matériau compressé permet au son de passer à travers.

En comprimant les ressorts ‘élastiques’ on réduit le bruit en 30 décibels.

Cela pourrait conduire à de nouveaux types d’isolation acoustique qui peuvent être transformés à volonté.

 

Pour des personnes au sommeil léger, même le plus petit des sons dans la nuit peut les réveiller, les laissant épuisés le lendemain. Mais un nouveau matériau qui peut bloquer les bruits à volonté pourrait fournir un nouveau type d’isolation acoustique intelligente pour aider à éviter ces désagréments. Le matériau utilise des structures semblables à des ressorts qui peuvent être étirés ou écrasés et interférer avec les ondes sonores, transformant efficacement les performances d’isolation acoustique ou les désactiver. Cela constitue une nouvelle façon de créer des pièces ayant leur insonorisation contrôlée (activée et désactivée), ce qui pourrait trouver des applications dans le bâtiment ou le transport. Le matériau, par exemple, pourrait être utilisé pour isoler les maisons en permettant aux sons du monde extérieur à entrer pendant la journée mais étant bloqués pendant la nuit.

Ce matériau pourrait même être utilisé lorsque les propriétaires désireux de créer une certaines intimité acoustique dans leur chambre, ou d’épargner leurs voisins de la bande originale du film qu’ils regardent. En connectant le matériau à une minuterie, cela pourrait également permettre aux propriétaires de transformer leurs chambres en des paradis de silence la nuit et à les réveiller à nouveau dans la matinée. Professeur Nicholas Fang, ingénieur en mécanique au Massachusetts Institute of Technology à Cambridge, qui a dirigé la recherche, a décrit la matière comme une sorte d’interrupteur acoustique. Parlant à la Chemistry World, il a dit: « Ceci est probablement le premier méta-matériau acoustique qui peut instantanément désactiver le son dans la gamme des fréquences audibles en utilisant la compression mécanique pure. » Le matériau fonctionne en utilisant des hélices élastiques fabriquées à partir de tubes enroulés qui ressemblent beaucoup à des ressorts. Dans la recherche publiée dans la revue Advanced Materials, l’équipe de recherche, qui comprenait des scientifiques de l’Université de Harvard, a fait un test de 36 hélices élastiques entre deux feuilles de mousse. Lorsqu’il est complètement ouvert, les sons audibles pour les humains étaient transmis à travers le matériau.

Cependant, lorsqu’il est comprimé, le matériau a provoqué une chute de 30 dB dans la gamme de fréquences qui est audible pour l’homme. Le prototype a été testé avec des sons dans la gamme de fréquence 2.75-7.40 kHz. La dynamique fréquentielle de l’audition humaine est comprise entre 20Hz à 20kHz, mais l’oreille est plus sensible entre 1 kHz et 4 kHz. Dans cette même revue, les chercheurs ont écrit : « Lorsque les hélices ne sont pas déformées, Elles sont dans un état compact et le système est équivalent à un réseau de cylindres solides dans l’air.

RessortLaché RessortCompressé

« Professeur Fang et ses collègues espèrent maintenant utiliser leurs résultats pour élaborer des matériaux similaires qui peuvent être utilisés dans le monde réel. Leur prototype est peut-être trop épais et lent pour être utilisé comme isolation acoustique, mais elle pourrait être utilisée pour développer un matériau plus mince qui peut être commandé par voie électronique. Toutefois, actuellement ce type d’isolation sonore a tendance à être encombrants, coûteux et inesthétiques, en utilisant de grandes quantités de mousse pour amortir les vibrations qui transmettent le son. Professeur Fang a dit: «Nous envisageons d’utiliser des structures de mousse au lieu d’hélices solides pour réduire davantage la fraction de volume tout en maintenant une bonne atténuation par unité de masse. »

Pour en savoir plus

Par RICHARD GRAY FOR MAILONLINE (Extrait – Traduction Raphaël Duée)

PUBLIÉ: 17:42 GMT, 6 January 2016 | UPDATED: 16:04 GMT, 7 January 2016

Rate this post