Tunnel de l’Université de Montréal

 

Description générale

L’Université de Montréal a le projet de réaménager le tunnel d’accès entre la station de métro et les bâtiments de l’université. La conceptualisation du projet a été confié à la firme d’architecture Lemay et Associés. Afin de s’assurer de la qualité acoustique de cet espace, Lemay et Associés s’est adjoint les services de Atelier 7hz. Les différents aspects acoustiques du projet ont été abordés. L’étude à visé à présenter les résultats de calcul en acoustique des salles et les recommandations associées afin d’optimiser l’acoustique du lieu. L’objectif était d’assurer un bon confort acoustique et bonne intelligibilité dans le tunnel.

Principaux défis

Le tunnel d‘accès de l’Université de Montréal est un lieu de transit. L’optimisation de l’acoustique de ce type de lieu passe par l’abaissement de la durée de réverbération et l’augmentation de l’intelligibilité. Une durée de réverbération faible est souvent associée à une perception positive d’un espace. Ceci permet de valoriser l’image perçue de cet espace. La durée de réverbération peut être abaissée grâce à l’ajout de matériaux absorbants. Dans ce cas, leurs surfaces et leurs performances sont importantes. Une bonne intelligibilité permet de converser confortablement et de diffuser des messages sonores compréhensibles grâce à un système de sonorisation (information, évacuation, etc.). L’intelligibilité peut être améliorée en dimensionnant un système de sonorisation adapté, en augmentant le nombre de réflexions précoces et en abaissant la durée de réverbération. L’intelligibilité est bien représentée par le critère de Définition D50.

Volume : 3000 m3 – Année : 2015-2016 – Architecte : Lemay et Associés